Vaporisateurs pour Cannabis : Conseils pour Bien Preparer Son Mix et Bien Charger Vos Bols

Vaporisateurs pour Cannabis : Conseils pour Bien Preparer Son Mix et Bien Charger Vos Bols

L'un des plus gros problèmes rencontré par les vapoteurs novices et associées à l'herbe sèche sont les questions qui entourent la façon de préparer, de remplir et de tasser sa chambre de vaporisateur, le fameux bol.

Croyez-le ou non, la technique parfaite pour la préparation du bol de votre vaporisateur portable ou de bureau renvoie généralement à tout un tas de techniques différentes (que je ne prétend aucunement avoir inventé). La finesse ou la grossièreté du broyage/effritage et la façon dont vous aller tasser votre mix sont aussi des facteurs qui contribuent à l'efficacité et à la qualité de votre session.

Le même principe entoure tout le concept de savoir si le bol est trop serré ou trop lâche.

Tout amateur de fines herbes, qu'il s'agisse de vétérans de la fumette ou de novices, peut attester du fait que la manière dont le mix est préparé est au moins tout aussi important que la qualité du produit lui-même.

Un bol qui est trop tassé restreindra le flux d'air circulant dans votre circuit de vapeur, quant à l’inverse, un mix trop lâche aura tendance à brûler beaucoup trop vite et à gaspiller votre produit.

Grinder votre herbe

Pour les meilleurs résultats possibles et surtout une meilleure expérience, il est conseillé de bien broyer vos têtes et de les grinder le plus finement possible, mais pas trop en poudre non plus.

grinder votre herbe de la bonne facon

Pour ce faire, vous devriez vous équiper d’un bon grinder pour commencer.

L'herbe qui est trop finement broyée devient poussiéreuse et ne se maintient pas dans des conditions idéales pendant la chauffe.

La poussière aura tendance a brûler trop vite car elle est trop fine pour tenir la chauffe et résister à vos inhalations. D'autre part, l'herbe n'a pas besoin d'être grossièrement grindée non plus, car elle ne sera pas préparée fermement, et elle ne brûlera pas uniformément dans toute la chambre de chauffe.

Prenez le capot supérieur de votre grinder et tournez-le vers le haut. Placez les têtes ou votre herbe sèche sur le dessus, visser le capot inférieur du grinder tout en gardant celui-ci à l'envers, puis commencez à broyer votre herbe. Cela assurera que toutes les têtes sont grindées le mieux et le plus finement possible. Une fois que les têtes ont été effritées correctement, tournez votre broyeur vers le haut et faites tourner votre grinder sur lui même pour faire circuler votre mix dedans. Recommencez jusqu'à obtenir le résultat souhaité.

Niveaux d'humidité

Contrairement à une utilisation plus traditionnelle avec combustion, l'herbe idéale qui est utilisée pour préparer un bol de vaporisateur a tendance à être plus sèche.

Avec la vaporisation, il y se produit un événement de circulation d'air plus restreint à travers la chambre de chauffage d'herbes. Avec la contribution de l'humidité du produit, elle affectera la production de vapeur, la densité de vos nuages et la puissance de l’effet crée. L'événement qui en résulte est que votre mix aura tendance à coller sur lui même.Cela compromettra le passage d'air avec les cotes négatifs qui viennent avec au niveau résistance. Ce phénomène entraînera le risque d'avoir besoin d’augmenter la température de vaporisation qui pourrait conduire à une diminution de la qualité de produit.

Toute augmentation de chaleur directe lors de votre séance augmente le risque de brûler le produit plutôt que de produire un nuage de vapeur et donc d’en extraire les agents actifs.

Si votre produit est plutôt humide, commencez un conseil par des températures les plus basses possibles pour essayer de “vaporiser” cette humidité avant de monter en température progressivement.

Taille des grains du mix

La grossièreté ou la finesse du mix que vous utiliserez dans votre chambre affectera la façon dont votre produit brûle et produit des nuages ​​de vapeur.

eviter de grinder trop fin non plus

Evitez de grinder trop fin non plus !

Si l'herbe n'est pas broyée dans un mélange fin, elle ne brûlera pas uniformément dans toute votre chambre de chauffe. Ce facteur affectera la production de la vapeur produite par votre appareil. Si l'herbe est broyée trop finement, le mix sera plus enclin à être trop serré. Un bol qui est préparé trop serré, une fois de plus, aura tendance à offrir trop de résistance et à avoir une mauvaise influence sur le passage de l’air.

Remplir le bol

Remplir votre bol correctement présente les avantages suivants :

  • Plus de vapeur
  • ​Une vapeur plus forte
  • Une vapeur plus fluide
  • Une meilleure expérience

Le remplissage d'un vaporisateur est différent du remplissage d’un bong ou d’une pipe par exemple.

Ici remplir le bol le plus possible ne vous permettra pas forcement d’avoir plus de vapeur!

Tout est lié à la surface couverte par votre mix. Ne remplissez donc pas le bol a fond en tassant le tout comme un sourd ou vous devriez avoir une mauvaise expérience.

remplissage du bol du firefly 2

La meilleure façon de transférer votre herbe broyée du grinder dans votre bol de vaporisateur est d’utiliser une carte en plastique ou tout autre support que vous pourrez plier en deux et forme de V, pour faire glisser votre mix le plus doucement dans votre bol. Moins vous manipulez votre mix avec vos doigts moins vous enlevez les cannabinoides présents sur vos têtes…

Tasser son bol

La manière dont vous tasser votre bol aura aussi une incidence sur votre expérience de vaporisation !

Tasser le mix correctement

La dernière étape réelle au niveau de la préparation de votre bol est l'acte réel de tassage de l'herbe dans votre chambre.

Comme souvent ici il va vous falloir trouver un juste milieu. Il doit y avoir une certaine résistance dans le flux d'air pour inhaler de l'air et pour chauffer correctement le mix afin d'accumuler suffisamment de production de vapeur. Cela vous oblige à préparer votre mix dans votre bol plutôt fermement mais pas de façon trop serrée non plus.

En règle générale, je déconseille toujours de trop tasser vos mix car vous aurez du mal à le vaporiser de façon uniforme et donc à en extraire tous les principes actifs. Vous devrez par ailleurs tirer beaucoup plus fort sur votre embout buccal ce qui n’est pas agréable.

remplir et tasser son bol

A l’inverse, si vous ne mettez pas une quantité suffisante d’herbe dans votre bol et n’obtenez pas une surface de mix plane et uniforme, vous aurez tendance à aspirer pas mal d’air lors de vos inhalations, le mix offrant moins de résistance et de l’air circulant directement du système de chauffe jusqu’a votre embout buccal. Ce n’est pas non plus idéal pour une bonne expérience de fumette et je vous conseille donc de trouver un juste milieu qui dépendra avant tout de la taille et forme du bol sur votre modèle de vaporisateur pour marie jeanne et votre herbe.

Agiter/remuer le bol

En remuant votre bol régulièrement pendant vos sessions, la vapeur est renouvelée et votre mix sera utilisé plus longtemps.

melanger son mix dans son bol

Melange de concentré

En règle générale, je mélange mon bol après 4 à 6 lattes, surtout sur des modèles comme le Firefly 2 ou le bol est plutôt petit et compact.

Certaines personnes vont mélanger après chaque latte et d’autres ne le font que quelques fois par bol ce qui est avant tout une question de préférence et dépend selon moi aussi du modèle utilisé.

Le fait de remuer, mélanger votre bol va vous permettre de vaporiser votre herbe de façon uniforme, le système de chauffe ayant tendance à chauffer votre mix surtout sur le dessous !

Finir son bol

Vous pouvez arrêter votre session lorsque le mix dans votre bol atteint une couleur brun/marron ou noir.

La vapeur devient en général très aérée et le goût devient souvent de plus en plus mauvais lorsque le mix a trop chauffé.

Entretien de votre appareil

Le dernier point fort à considérer ici est la maintenance de votre vapoteuse a herbe. Il est toujours préférable de garder votre appareil complètement propre selon les directives du fabricant.

kit de netoyage et entretien

La grande majorité des vapos sont vendus avec des kits d'entretien !

Garder le bol et le reste de l'unité propre aidera à prévenir la perte des saveurs. Cela évitera également l'accumulation d'huiles résiduelles. Cela pourrait provoquer une surchauffe intense de l'unité car les résidus eux-mêmes collecteront la chaleur plutôt que de la transférer au mix.

Cela affecte non seulement la qualité de votre herbe sèche et de votre expérience mais peut aussi présenter tout un tas de risques liés au caractère électrique de votre appareil.

Vaporisateurs pour Cannabis : Conseils pour Bien Preparer Son Mix et Bien Charger Vos Bols
5 (100%) 1 vote

Related posts

Guide d’utilisation (ou de réutilisation) de vos herbes déjà vapotées

Guide d’utilisation (ou de réutilisation) de vos herbes déjà vapotées


Guide d’utilisation (ou de réutilisation) de vos herbes déjà vapotées

Pourquoi la vaporisation est une solution économique

Pourquoi la vaporisation est une solution économique


Pourquoi la vaporisation est une solution économique

Top 5 des raisons de vous convertir au vaporisateur pour cannabis

Top 5 des raisons de vous convertir au vaporisateur pour cannabis


Top 5 des raisons de vous convertir au vaporisateur pour cannabis

Si vous hésitez encore a passer à la vaporisation pour vos herbes sèches, cet article est fait pour vous. Voici les principales raisons pour lesquelles vous devriez considerer ce mode de consommation !