Comment savoir si votre bol de vaporisateur est terminé ?

comment savoir si votre vaporisateur d'herbes sèches est terminé ?

Si vous débutez dans la vaporisation, il peut être difficile de savoir quand l'herbe dans votre vaporisateur d'herbes sèches est terminée lors d'une session. Comment determiner si votre herbe a été complètement vaporisée et si votre session est terminée ?

Vous inspirez, puis expirez, mais vous ne savez pas si votre mélange contient encore du THC ou du CBD, ou si il n'y a juste plus rien à en tirer.

Cela peut prendre un peu de temps pour s'y habituer, mais une fois que vous commencerez à maitriser les signes qui font qu'un bol est quasiment fini de vaporiser, vous serez capable de détecter facilement si votre mélange d'herbes est terminé.

Quand est-ce que le mélange est terminé ?

Si vous atteignez un point critique où les tirages deviennent plus durs et où vous commencez à tousser davantage, il s'agit généralement d'un signe que vous avez presque vaporisé toute la vapeur utile. Il se peut aussi qu'elle commence à sentir le brûlé. Il est probablement temps de nettoyer votre bol et de le recharger avec de la fleur fraîche.

Une fois que la saveur a un goût de brûlé, avec peut-être une odeur de popcorn, alors vous avez du vaporiser l'intégralité de votre bol et il est vraiment temps de vider votre chambre.

Quand il s'agit de rechargement, certains vaporisateurs portables d'herbes sèches sont plus faciles à recharger que d'autres. Les vaporisateurs Storz et Bickel permettent de pré-charger des capsules par exemple et le Furna dispose de fours interchangeables, qui vous permettent de recharger instantanément votre four.

Vous pouvez charger plusieurs fours avant de quitter votre domicile, ce qui signifie que si vous avez besoin de recharger pendant que vous vaporisez en déplacement, ce sera pratique et discret.

qualite-de-la-vapeur

Les nuages de vapeur ne font pas tout

La vaporisation est un processus si propre comparé à la combustion qui fait que la vapeur n'est pas toujours visible. Ce n'est pas parce que vous ne voyez pas de gros nuages de vapeur que vous n'inhalez pas les ingrédients actifs de votre herbe.

Au début d'une session, si vous vaporisez à des températures plus basses, votre vaporisateur peut ne pas générer de vapeur que vous pouvez voir. Les vaporisateurs de bureau ont tendance à produire des nuages plus visibles que les appareils portables alimentés par batterie.

Nous vous expliquons plus sur la vapeur produite dans l'article suivant. Mais même si vous ne pouvez pas voir les nuages de vapeur, le vapotage a probablement encore de l'effet, peut-être un effet assez fort !

Prêtez attention au goût des terpènes

L'une des façons de savoir si votre session est terminée est par le biais du goût produit. La fleur de cannabis contient des cannabinoïdes comme le THC et le CBD, ainsi que des terpènes, qui donnent aux variétés leur odeur et leur saveur.

En général les premières lattes offriront la saveur la plus complète une fois que votre vaporisateur est chaud. Au fur et à mesure que la session avance, le cannabis va progressivement vaporiser tous les terpènes qui vont se dégrader. Un manque de saveur est une indication que vous avez presque terminé votre bol.

Vous pouvez conclure que votre herbe et bol sont finis quand l'herbe commence à perdre sa saveur. Il y a des similitudes ici avec le chewing-gum qui perd son goût après avoir été mâché pendant un certain temps. Un principe similaire s'applique au cannabis. Tous les terpènes qui donnent à chaque variété de cannabis son goût distinctif auront été vaporisés, laissant l'herbe sans saveur.

Une séance de vaporisation d'herbe sèche commence généralement par être extrêmement savoureuse et aromatique et perd de sa saveur au fur et à mesure que la séance progresse. Lorsque vous sentez une forte baisse de saveur et que la vapeur devient lourde, votre herbe est probablement terminée. C'est le moment d'ouvrir votre chambre ou bol pour jeter un coup d'oeil à la couleur de votre mélange !

herbe avant et après vaporisation

Herbe avant et après vaporisation

Vérifiez la couleur votre herbe

Un autre point important est de jeter un coup d'œil au mélange dans la chambre et de voir à quel point il a l'air grillé ou non. Veillez à l'éteindre et à ne pas toucher les parties chaudes ici !

Si le mélange est brun, cassant et très friable, celui-ci est alors bien vaporisé et il ne sera pas très efficace de continuer. Si vous voyez encore des zones vertes, et rien de trop brun foncé ou noir, vous pouvez certainement continuer à le vaporiser.

Vous pouvez par ailleurs le remuer pour exposer une autre surface du mélange à la chaleur, afin de vaporiser davantage de zones vertes moins vaporisées. Cela peut être particulièrement utile si vous avez un vaporisateur à conduction. Les vaporisateurs à convection ont tendance à chauffer le bol uniformément, donc il n'est pas aussi utile de les remuer.

En général, l'herbe fraîche est d'un vert vif, mais une fois qu'elle a été vaporisée, toute la couleur s'en va et elle prend une couleur brune distincte. Comme pour toute matière végétale, la couleur brune n'est pas une bonne chose, et le cannabis n'est pas différent.

Vous pouvez jeter un coup d'œil rapide à votre chambre à herbe pendant que vous fumez, ou examiner la texture de votre herbe après votre session, et apporter des améliorations lors de vos prochaines sessions.

Comment savoir quand arrêter de vaporiser de l'herbe sèche ?

En fin de compte, il s'agit ici d'une question de préférence personnelle ! Habituellement, un bol peut durer entre 5 et 15 minutes, mais la durée du vapotage dépend des réglages de température que vous utilisez, et de vos préférences en termes de goût et d'arôme.

Vous pouvez tirer quelques lattes supplémentaires sur une herbe d'apparence brune en utilisant votre vapo à ses températures maximales, mais la saveur pourrait vraiment commencer à être désagréable pour vous. En fin de compte, c'est vous qui êtes le meilleur juge pour savoir quand votre bol est complètement terminé.

mode smart path et smartphone

Le mode Smart Path du Davinci permet de personnaliser vos sessions et d'automatiser les réglages de températures en fonction de vos préférences !

Conseil : augmentez progressivement la température

Il peut être judicieux d'expérimenter différentes températures lorsque vous utilisez votre vaporisateur. Beaucoup de gens aiment commencer leurs sessions avec une température plus basse, puis l'augmenter progressivement. Au début de la session, la saveur sera plus prononcée et plus savoureuse et vous recracherez moins de vapeur. En augmentant progressivement la température, vous commencerez probablement à voir plus de vapeur lorsque vous expirez et celle-ci deviendra plus chaude.

Si le changement de goût ne vous dérange pas, vous pouvez toujours obtenir quelques inhalations de plus sur votre bol, mais celles-ci seront toujours de moindre qualité par rapport au reste de la session. L'utilisation des réglages de température les plus élevés peut rendre le vapotage un peu moins facile pour vos poumons et entraîner une certaine combustion, mais l'effet n'a heureusement toujours rien à voir avec celui de la cigarette.

Suivez attentivement la durée de vos sessions

La plupart des vaporisateurs ont une "durée de session" prédéfinie, qui se situe généralement entre 5 et 10 minutes. L'une des meilleures façons d'évaluer la bonne durée est de faire des essais.

En utilisant les techniques mentionnées ci-dessus, pratiquez jusqu'à ce que vous sachiez exactement combien de temps il faut pour que l'herbe soit complètement vaporisée dans votre vaporisateur. Une fois que vous avez déterminé combien de temps l'herbe dure avec votre vaporisateur pour un certain niveau de température, vous pouvez programmer les sessions futures pour obtenir une herbe parfaitement vaporisée.

A lire également