|

Vaporisation du CBD et Biodisponibilité

cannabidiol biodisponibilité

Encore méconnu du grand public il y a quelques années, le cannabidiol (CBD) est désormais partout, en France et dans le monde. La molécule à qui l'on prête d’innombrables bienfaits thérapeutiques représente aujourd'hui un marché très lucratif et se décline en une myriade de produits. 

Ainsi, le CBD se consomme de multiples façons, que ce soit par voie orale, sublinguale ou cutané, il y en a pour tous les goûts. Huiles, e-liquides, fleurs entières, concentrés, tisanes, bonbons, crèmes, la liste est longue ! Au point de ne plus s'y retrouver dans cette offre pléthorique.

Dans cet article, nous nous intéressons aux méthodes de consommation du CBD les plus populaires : l'inhalation, l'ingestion, la voie sublinguale ou encore cutanée. Et on vous explique pourquoi certaines de ces méthodes sont plus efficaces que d'autres, à travers le concept essentiel de biodisponibilité.

La biodisponibilité du CBD en fonction du produit

Tout d'abord, il faut savoir que peu importe la façon dont vous consommer du cannabidiol, seul un certain pourcentage de la molécule sera absorber par votre système circulatoire. Ce pourcentage correspond à la "biodisponibilité" et dépend fortement de la manière dont le CBD est introduit dans votre système. Par exemple, la biodisponibilité du CBD par voie orale est d'environ 15 %. Cela signifie que pour 100 mg de CBD ingérés, seuls 15 mg atteindront votre système sanguin.

Biodisponibilité : le degré et la vitesse auxquels une substance administrée est absorbée par le système circulatoire de l'organisme.

Il y a deux raisons principales pour lesquelles cela se produit. Premièrement, le CBD est hydrophobe, ce qui signifie qu'il n'est pas très soluble dans l'eau. De la même manière que l'huile n'aime pas se mélanger au l'eau, le CBD n'aime pas rester dans votre circulation sanguine. Au contraire, il se diffuse rapidement hors de votre sang et s'accumule dans vos tissus adipeux. Cela réduit ainsi considérablement la quantité de CBD qui peut entrer dans votre système et minimise donc les effets de la molécule.

De plus, lorsqu'un composé chimique comme le cannabidiol passe dans votre intestin, il doit passer par le foie avant d'entrer dans votre circulation. Pendant ce passage, le foie réduit activement la quantité de CBD, soit par absorption, soit par métabolisme hépatique. Ce phénomène est appelé "effet de premier passage", où le passage par le foie réduit la concentration des composés comme le CBD.

Voici une petite infographie listant les différents modes d'administration du cannabidiol et leur biodisponibilité respective :

infographie biodisponibilite cbd

Le choix de la vaporisation pour maximiser les effets du CBD

Pour éviter l'effet de premier passage de la voie orale, on peut opter pour d'autres modes d'administration tels que l'inhalation, la voie sublinguale ou encore la voie cutanée. De ces trois méthodes, l'inhalation est celle qui offre la meilleure biodisponibilité. La vaporisation de CBD est donc un excellent moyen d'absorber efficacement la molécule.

Pendant la vaporisation, le CBD pénètre dans les poumons et se diffuse directement dans la circulation sanguine plutôt que de passer par le système digestif. Cela permet de contourner l'effet de premier passage et de faire entrer une bien plus grande quantité de cannabidiol dans la circulation sanguine. Ainsi, on peut obtenir les mêmes effets en utilisant une quantité beaucoup plus faible de CBD. L'inhalation est donc plus économique, puisqu'elle "gaspille" moins de cannabidiol que l'ingestion.

La voie sublinguale, avec l'huile de CBD, est également un moyen plus efficace que la voie orale car il évite le passage par le foie. Ces effets mettent cependant plus longtemps à se faire sentir et durent généralement moins longtemps que l'inhalation. Comme le montre l'infographie ci-dessus, la vaporisation permet de ressentir les effets du cannabidiol presque instantanément, alors que la prise sublinguale nécessite d'attendre jusqu'à 20 minutes. Idem pour les solutions topiques comme les crèmes et autres baumes au CBD, qui sont davantage utilisées pour une application localisée.

Vous l'aurez compris, la vaporisation de CBD est un mode d'administration extrêmement efficace, que ce soit avec un vaporisateur ou une e-cigarette. Cependant, chaque type de produit présente des avantages et des inconvénients, et sera plus ou moins adapté en fonction de l'usage que vous souhaitez en faire. Dans tous les cas, les mêmes précautions s'appliquent avant d'acheter, peu importe que vous optiez pour une fleur, une huile, un e-liquide ou une tisane. Pour être sûr d'obtenir un produit de qualité, adressez-vous à un vendeur dont la réputation est bien établie et qui est en mesure de fournir les résultats des tests de laboratoires indépendants.

Postes similaires