Vapeur et fumée, quelle différence ?

Vapeur et fumée, quelle différence ?

Pour les non-initiés, la frontière entre la fumée et la vapeur est encore floue. Dans les deux cas, ils ne voient qu’une substance gazeuse provenant de la consommation de tabac et/ou de cannabis qui peut entrer et sortir de nos poumons. Pourtant, le fossé entre les deux est énorme.

La fumée, qu’est-ce que c’est ?

De la fumée peut être produite lorsqu’un matériau est enflammé : c’est ce qu’on appelle la combustion.

Pour fumer du cannabis, il est donc nécessaire de passer par ce processus. Problème : cette combustion, atteinte à une température de 400 à 500°C, détruit la plupart des cannabinoïdes présents dans votre herbe, ce qui est synonyme d’un énorme gaspillage. Pire encore, elle produit une fumée contenant 88% de substances non cannabinoïdes, c’est-à-dire tout un tas de jolies petites toxines nocives, comme le monoxyde de carbone ou le goudron, qui se feront un plaisir de détruire vos bronches.

Cerise sur le gâteau, en raison du goudron qu’elle produit, la fumée pue. Elle s’incruste dans vos vêtements, vos cheveux et dans les murs de votre salon et s’y installe confortablement pour un bon moment. Ô joie.

fumer du tabac tue

Alors la vapeur, c’est mieux ?

Votre vaporisateur utilise tout simplement le même procédé que votre plaque électrique lorsque vous faites bouillir de l’eau pour vos pâtes. La vaporisation ne consiste pas à brûler quoi que ce soit mais à chauffer doucement, dans notre cas, le cannabis jusqu’à faire passer les cannabinoïdes qu’il contient de l’état solide à l’état gazeux.

La température requise est d’environ 140 à 230°C, soit en moyenne deux fois moins qu’en cas de combustion.

Contrairement à la fumée, la vapeur a l’avantage d’être composée à 95% de cannabinoïdes, soit exactement les principes actifs que vous voulez inhaler, et non ces cancérigènes importuns. Pas de gaspillage, et poumons propres comme des sous neufs ! En plus d’être bien meilleure pour la santé, la vaporisation présente d’autres avantages : à l’inverse de la fumée, la vapeur est peu épaisse et se disperse très rapidement ; et surtout, elle ne laisse pas d’odeur tenace.

Jeu, set et match : la vapeur sort grand vainqueur de ce combat. Pour profiter de tous ses avantages, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Related posts

Vaporisation de cannabis : quels effets pour la santé ?

Vaporisation de cannabis : quels effets pour la santé ?


Vaporisation de cannabis : quels effets pour la santé ?

Fumer n'est pas sans risque malheureusement. Mais que change réellement l'utilisation d'un vaporisateur par rapport à une utilisation avec tabac ?