Comment repérer un vrai Mighty d’une contrefaçon ?

Le Mighty de Storz & Bickel est un des vaporisateurs les plus populaires sur le marché, et il n’est donc malheureusement pas étonnant de voir les copies contrefaites se multiplier. Au premier abord, certaines contrefaçons peuvent être difficiles à détecter. Heureusement, il existe certains indices qui ne trompent pas, à vérifier si possible sur les photos lors de l’achat et dès la réception de votre commande, car vous êtes totalement en droit d’exiger un remboursement intégral vous avez acheté un produit contrefait. Au-delà d’avoir payé cher un produit qui ne le mérite pas, il en va également de votre santé, voire de votre sécurité : les produits contrefaits peuvent en effet s’avérer très dangereux à l’usage…

1. Le logo au sommet du Mighty

Première vérification : l’inscription Mighty en lettres cursives orange au sommet du vaporisateur doit être entourée du logo de la marque Storz & Bickel répété en motifs gris clair. Attention, même si c’est le cas, ne vous arrêtez pas là car certaines contrefaçons ont intégré cet élément…

2. L’étiquette au dos

Observez attentivement l’étiquette collée au dos de l’appareil : elle doit être d’un noir profond, avoir un fini semi-brillant et être parfaitement centrée. Vérifiez également que le numéro de série inscrit correspond parfaitement à celui indiqué sur la boite. 

3. Les joints et accessoires

Jetez un œil aux joints de remplacements fournis dans la boite et à ceux déjà montés sur votre Mighty : ils doivent tous être d’un bleu profond. Les Mighty originaux sont également livrés avec un grinder orange sans aimant et arborant le logo de la marque ainsi que l’inscription « THE WORLD FINEST GRINDER » (en majuscules donc). L’outil d’aide au remplissage doit également être présent. Beaucoup de contrefaçons sont livrées avec des grinders génériques, sans logo ou parfois uniquement une feuille de cannabis : si c’est le cas, vous savez probablement à quoi vous en tenir… Enfin, la brosse de nettoyage ressemble à un pinceau aux poils taillés droits : si vous recevez un pinceau ressemblant à s’y méprendre à un pinceau de maquillage (arrondi), ce n’est pas bon…

Grinder Storz and Bickel pour Volcano

Le grinder du Mighty original

4. Qualité des plastiques et du bol de chauffe

Storz & Bickel a construit sa réputation en construisant des produits respirant la qualité dès la première prise en main. Observez votre vaporisateur : le plastique vous semble-t-il qualitatif ? Est-il craquelé, voir déjà cassé à certains endroits ? Les différentes parties sont-elles parfaitement alignées ? Le bouton power est-il à l’endroit ? De façon générale, le produit semble-t-il bien fini (sans bouts de plastiques qui dépasse, sans aspérité au toucher) ? La couleur du plastique est également un indice potentiel : le Mighty original est noir, les contrefaçons ont souvent l’air « délavées » et nettement plus claires en raison de leur matériaux de piètre qualité.

Passez maintenant à l’inspection du bol : ce dernier est normalement en céramique de qualité médicale, et sorti de la boite il devrait être d’un blanc presque immaculé. S’il apparait gris ou beige, mal ajusté, ou que sa qualité vous semble douteuse, prudence… Le joint entourant le bol doit également être d’un bleu profond (bleu « roi ») et non d’un bleu clair, encore moins d’une autre couleur.

Observez également l’écran : ce dernier doit être protégé par un film plastique. Si ce n’est pas le cas, qu’il comporte des rayures ou qu’il semble être en plastique de mauvaise qualité cela indique que vous êtes en présence d’une copie contrefaite.

Enfin, les boutons. Ceux du Mighty original répondent facilement et sont cliquables sans effort. Ils émettent un son assez sourd. En revanche, les boutons des vaporisateurs contrefaits sont souvent relativement durs à activer et le son émit fait très « plastique cheap ». Certains ont même du mal à retrouver leur position initiale...

5. Passage des degrés Celsius aux degrés Fahrenheit 

Plusieurs utilisateurs ont reporté que les contrefaçons étaient le plus souvent incapables de passer de l’affichage des degrés celsius aux degrés fahrenheit, alors que le modèle original en est capable très facilement. Il suffit pour cela de maintenir enfoncé les deux boutons de température pendant une poignée de secondes.

Ecran LCD couleur

6. Son et odeur à l’allumage

Ce qui suit n’est pas évident à déceler si vous n’avez jamais possédé de Mighty auparavant car vous n’avez pas de point de comparaison, mais vous pouvez tout de même essayer de faire confiance à votre oreille. Le mighty original émet un son plutôt grave, une sorte de vibrato profond lorsqu’il est allumé. La plupart des contrefaçons font quand à elle un bruit bien plus aigu et « sifflant ».

Enfin, une odeur de plastique brulé à l’allumage doit vous alerter car elle est anormale : beaucoup de contrefaçons sont mal conçues et la chaleur dégagée par les batteries mal isolées brule le plastique alentour. Il serait évidemment très dangereux pour votre santé d’essayer d’inhaler quoi que ce soit sur un tel produit.

Nous espérons que ce guide vous sera utile. Si vous repérez d’autres indices pouvant permettre de repérer des Mightys contrefaits, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions relayer l’information. De manière générale, afin d’éviter toute déception méfiez-vous des prix anormalement bas par rapport aux autres, et essayez toujours de privilégier des revendeurs de confiance. 

Mis à jour le

Canna Vapos