Comparatif des vaporisateurs CF, CFX et CFV de Boundless

Comparatif des vaporisateurs CF, CFX et CFV de Boundless

Boundless vient de lancer un nouveau modèle de vaporisateur à convection, le CVF. Un modèle qui sort peu de temps après deux de mes vaporisateurs portables préférés de 2016, le CF et le CFX.

Pourquoi un nouveau modèle si tôt ? Le principal point fort du CFV par rapport ses prédécesseur, c’est que c’est un modèle à convection, alors que le CF et le CFx sont des modèles à conduction. Le CFV est donc supposé offrir un meilleur goût, une saveur plus durable et sans doute une meilleure rentabilité. Mais le passage à la convection implique également une autonomie réduite, et une préparation un peu plus soigneuse de votre herbe.

Chaque modèle a donc ses avantages et ses inconvénients. Essayons d’en faire le tour, afin de déterminer le modèle le plus adapté à vos besoins.

Boundless vient de lancer un nouveau modèle de vaporisateur à convection, le CVF. Un modèle qui sort peu de temps après deux de mes vaporisateurs portables préférés de 2016, le CF et le CFX.

Pourquoi un nouveau modèle si tôt ? Le principal point fort du CFV par rapport ses prédécesseur, c’est que c’est un modèle à convection, alors que le CF et le CFx sont des modèles à conduction Le CFV est donc supposé offrir un meilleur goût, une saveur plus durable et sans doute une meilleure rentabilité. Mais le passage à la convection implique également une autonomie réduite, et une préparation un peu plus soigneuse de votre herbe.

Chaque modèle a donc ses avantages et ses inconvénients. Essayons d’en faire le tour, afin de déterminer le modèle qu’il vous faut.

Convection ou conduction ?

La plus grande différence entre les CF/CFX et le CFV est donc le type de chauffage utilisé. Le CF et le CFX utilisent le même système hybride de chauffage mêlant conduction et convection, tandis que le CFV est un vaporisateur à convection complète. Cela a notamment un impact sur la vitesse de chauffe.

Tout les vaporisateurs Boundless atteignent rapidement leur température de croisière, Mais le CF et le CFX le font en 20 secondes, alors que le CFV demande un peu plus de 30 secondes.

Voyons maintenant comment la convection affecte le goût, l'efficacité, la durée de vie des batteries et la facilité d'utilisation.

Un meilleur gout grâce à la convection

​​Avec la convection, les herbes ne sont exposées à la chaleur que lorsque vous inspirez. Le goût ne se dégrade donc pas entre les inspirations, et cette saveur de pop-corn brûlé des vapes à conduction ne se manifeste qu'à la toute fin des séances à haute température. Le Boundless CFV va donc non seulement offrir un meilleur goût que les vaporisateurs CF et CFX, mais il va aussi prolonger la dégustation.

Il en va différemment pour les nuages de vapeur. Le Boundless CF et le CFX sont deux des plus gros appareils portatifs disponibles, et donnent de gros nuages bien satisfaisants à chaque taffe. Comme la plupart des vaporisateurs à convection, le CFV aura un peu plus de mal au démarrage, et ne donnera sa pleine mesure qu’en fin de séance.

Un meilleur gout grâce à la convection

Avec la convection, les herbes ne sont exposées à la chaleur que lorsque vous inspirez. Le goût ne se dégrade donc pas entre les inspirations, et cette saveur de pop-corn brûlé des vapes à conduction ne se manifeste qu'à la toute fin des séances à haute température. Le Boundless CFV va donc non seulement offrir un meilleur goût que les vaporisateurs CF et CFX, mais il va aussi prolonger la dégustation.

Il en va différemment pour les nuages de vapeur. Le Boundless CF et le CFX sont deux des plus gros appareils portatifs disponibles, et donnent de gros nuages bien satisfaisants à chaque taffe. Comme la plupart des vaporisateurs à convection, le CFV aura un peu plus de mal au démarrage, et ne donnera sa pleine mesure qu’en fin de séance.

La convection est (peut-être) plus efficace

On manque encore d’études sérieuses pour déterminer scientifiquement l’efficacité des vaporisateurs. Disons que la convection est généralement considérée comme une technologie plus efficace, ce qui donnerait l’avantage au CFV. J'avoue avoir moi même une forte préférence pour les vapos à convection.

Le CFV propose également un tout nouveau concept d'utilisation des "anneaux de rétention de chaleur" dans la chambre de combustion. Le quartz, le bambou et le bois de rose sont pour l’instant proposés et ont tous des propriétés différentes, qui vous permettent de personnaliser votre expérience en ajoutant un peu de conduction et différents profils de saveurs au mélange. Bien que je n’ai pas remarqué de grands changements avec les anneaux qui sont actuellement disponibles, cela laisse la porte ouverte à d'autres matériaux du le futur.

La capacité est difficile à juger avec précision, mais il semble que le CF et le CFX offre une capacité environ deux fois supérieure au CFV. Cela étant dit, le four des modèles CF et CFX est énorme, le CFV n'est donc pas un « petit » vaporisateur pour autant.

L’autonomie en question

Même si le CFV ne chauffe pas votre herbe entre deux taffes, il continue d'alimenter son robuste radiateur à convection. La convection étant plus gourmande que la conduction, cela réduit considérablement l'autonomie de la batterie du CFV par rapport à ses prédécesseurs.

Avec un temps d’utilisation continue de 30 à 40 minutes, le CFV a environ la moitié de l’autonomie des CF et CFX. L'une des plus grandes forces de la gamme CF/CFX est donc devenue la plus grande faiblesse du CFV.

Comme ses prédécesseurs, le CFV se charge via USB et prend deux à trois heures pour charger complètement. Le CFX est le modèle le plus intéressant en terme d’autonomie, puisqu’il peut également être branché sur une prise murale, pour une charge complète en environ 30 minutes. Les trois modèles sont utilisables en charge lorsqu'ils ont atteint 25%.

L’autonomie en question

Même si le CFV ne chauffe pas votre herbe entre deux taffes, il continue d'alimenter son robuste radiateur à convection. La convection étant plus gourmande que la conduction, cela réduit considérablement l'autonomie de la batterie du CFV par rapport à ses prédécesseurs.

Avec un temps d’utilisation continue de 30 à 40 minutes, le CFV a environ la moitié de l’autonomie des CF et CFX. L'une des plus grandes forces de la gamme CF/CFX est donc devenue la plus grande faiblesse du CFV.

Comme ses prédécesseurs, le CFV se charge via USB et prend deux à trois heures pour charger complètement. Le CFX est le modèle le plus intéressant en terme d’autonomie, puisqu’il peut également être branché sur une prise murale, pour une charge complète en environ 30 minutes. Les trois modèles sont utilisables en charge lorsqu'ils ont atteint 25%.

Facilité d’utilisation

​Les CF et CFX font partie des vaporisateurs portables les plus intuitifs et faciles à utiliser sur le marché. Ils chauffent vite et produisent de gros nuages de vapeur, sans avoir besoin de remuer le mélange.

Le CFV ne nécessite pas de technique particulière, mais il y a quelques astuces à connaitre. Une herbe coupée moyennement fine est préférable, et l'outil de chargement inclus facilite le remplissage. Enfin, comme avec tout les modèles à convection, vous devrez penser à remuer le bol à mi-parcours d'une séance pour une efficacité maximale.

Le CFV ne nécessite pas de technique particulière, mais il y a quelques astuces à connaitre. Une mouture moyennement fine est préférable, et l'outil de chargement inclus facilite le remplissage. Enfin, comme avec tout les modèles à convection, vous devrez penser remuer le bol à mi-parcours d'une séance pour une efficacité maximale.

Tous les vaporisateurs Boundless sont faciles à entretenir : un brossage régulier et un nettoyage à l’alcool isopropylique de temps en temps suffisent. Attention, l’acool de nettoyage est susceptible d’endommager le revêtement extérieur, particulièrement le modèle rouge, donc faites attention.

Pour ce qui est du CFV, l'anneau de rétention de chaleur amovible est super facile à nettoyer, et le bol semble plutôt pratique à entretenir.

Fonctionnalités additionnelles

écran de contrôle de la température du CFX

Ecran de contrôle de la température du CFX

Le Boundless CF est essentiellement une version dépouillée du CFX, de sorte que le CFV ressemble plus à ce dernier au niveau des fonctionnalités.

Le CFV et le CFX ont tous deux un contrôle de température numérique et un indicateur de batterie sur leurs écrans OLED, mais le CFX a également un temporisateur de session et vibre quand il est à la bonne température.

Le CFV est disponible en noir classique ou rouge éclatant, et il a aussi des anneaux interchangeables qui affectent le goût et peuvent même ajouter un peu de conduction à votre bol.

Le prix

Les CF et CFX offrent un des meilleurs rapports qualité/prix du marché, et coutent respectivement 129 et 149 euros. Le CFV est également proposé au prix relativement raisonnable de 169 euros. Rappelez vous que Le CFV n’est pas intrinsèquement meilleur que ses prédécesseurs, il offre simplement un expérience différente.

Quel vaporisateur Boundless acheter ?

Vous devriez vous procurer le CFV si vos priorités sont le goût de l’herbe et l’efficacité de l’appareil, que ça ne vous dérange pas de broyer finement votre herbe et de la remuer, et que vous n'avez pas besoin d’une grande autonomie. Le CFV propose également quelques options sympathiques, comme une couleur rouge vif ou des anneaux de bol interchangeables, mais il coute un peu plus cher.

Je recommanderais le CF ou CFX si vous recherchez un modèle simple d’utilisation, avec une grande autonomie et une chauffe rapide, ou tout simplement si votre budget est un peu serré.

Retrouvez tous nos test de vapos portables sur notre page dédiée cannavapos.fr

Comparatif des vaporisateurs CF, CFX et CFV de Boundless
3.8 (75.71%) 14 votes

Related posts

Test du AirVape X d’Apollo

Test du AirVape X d’Apollo


Test du AirVape X d’Apollo

Version améliorée de l'AirVape Xs, déjà considéré comme un vaporisateur pour herbes sèches de très bonne facture, l'AirVape X suscite de nombreuses attentes dès sa sortie en décembre 2017.

Test du Vapcap “M” de DynaVap

Test du Vapcap “M” de DynaVap


Test du Vapcap “M” de DynaVap

Le vaporisateur Vapcap M de DynaVap est petit, facilement transportable, et parfait pour les budgets serrés avec un prix de 55€. C'est également la version simplifiée, faite d'acier inoxydable, du modèle Omnivap. L'acier inoxydable est une excellente alternative au titane.

Test du Magic-Flight Launch Box

Test du Magic-Flight Launch Box


Test du Magic-Flight Launch Box

Je reviens vers vous aujourd'hui pour un test un peu particulier, vu qu'il concerne un vaporisateur qui fait souvent son apparition dans les articles de type meilleurs vaporisateurs du moment : la Magic-Flight Launch Box. En quoi consiste-t-elle? Elle permet la vaporisation d'herbes et chose...