|

Quels sont les effets du CBD ?

le CBD et sa molécule

Présent dans les plantes de cannabis, le cannabidiol (CBD) est un cannabinoïde qui offre des avantages thérapeutiques avérés. Contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), il n'a pas d'effets psychotropes intoxicants et n'est donc pas répertorié comme une drogue.

Ainsi, la vente et la consommation de CBD sont autorisées dans de nombreux pays dont la France fait partie. On parle d'ailleurs souvent de cannabis légal, qui est strictement réglementé et doit contenir moins de 0,2 ou 0,3 % de THC pour être commercialisé.

La différence entre cannabis et chanvre

On voit régulièrement les termes cannabis et chanvre employés de façon interchangeable, pour désigner une fleur notamment. Mais y a-t-il une différence ?

Oui et non. En effet, le chanvre est à l'origine la traduction française du terme latin Cannabis. Cependant, il a évolué pour déterminer un type particulier de cannabis, et est aujourd'hui employé pour nommer une sous-espèce de la plante Cannabis Sativa.

Très résistant et facile à cultiver, le chanvre est connu depuis des millénaires et ses fibres utilisées pour la confection de vêtements, cordages et voiles de bateaux. De ce fait, on distingue communément la plante cultivée pour son usage industriel de la plante à usage récréatif. On parle ainsi de chanvre industriel, par opposition au cannabis psychotrope.

Le chanvre contient naturellement du CBD et de très faibles quantités de THC. Étant donné que la majeure partie du THC présent dans le cannabis se trouve dans les fleurs, les cultivateurs de cannabis ont sélectionné des plantes avec des fleurs volumineuses et denses, puis les ont croisées entre elles pour obtenir davantage de THC et progressivement éliminer le CBD. En effet, les propriétés apaisantes du CBD ont tendance à inhiber les effets psychoactifs du THC.

Ceci dit, le cannabidiol a également des effets psychoactifs (à ne pas confondre avec psychotropes). Les sensations physiques et psychiques produites par le CBD peuvent être plus subtiles, mais elles témoignent tout de même d'une interaction avec votre corps et votre cerveau.

definition du cannabis

La différence entre psychoactif et psychotrope

Le CBD et le THC sont des composés qui modifient l'humeur, on dit alors qu'ils sont psychoactifs, au même titre que le café ou le sucre. Les deux cannabinoïdes présentent des avantages thérapeutiques importants, comme le soulagement de la douleur, la réduction des inflammations et le traitement de certains troubles épileptiques. Toutefois, bien qu'ils soient tous deux psychoactifs, seul le THC est psychotrope.

On dit d'une substance chimique qu'elle est psychotrope lorsqu'elle agit sur le psychisme, c'est-à-dire qu'elle modifie les perceptions et le fonctionnement psychique. C'est l'effet que produit le THC lorsque l'on parle d'état second, euphorique, où les perceptions peuvent être altérées. On emploie d'ailleurs le terme "planer" pour signifier cette altération de la conscience, comme si nous quittions le sol et la réalité qui y est attachée.

Le CBD fait-il planer ?

Avec le CBD, il n'y a pas d'altération des perceptions, de sensation d'euphorie et autre effet planant. C'est ce qui explique qu'il soit légal dans de nombreux pays, à l'inverse du THC.

Toutefois, le cannabidiol est psychoactif, c'est-à-dire qu'il interagit avec notre corps et procure un certain nombre d'effets thérapeutiques aujourd'hui reconnus. Il favorise notamment la relaxation et tend à calmer la douleur. Mais comment se produit cette interaction ?

Comment fonctionne le CBD ?

Tout d'abord, il faut savoir que tous les mammifères produisent naturellement des molécules proches des cannabinoïdes comme le CBD, que l'on appelle des endocannabinoïdes. Ainsi, nous possédons un réseau interne de substances chimiques et de récepteurs dans les systèmes nerveux central et périphérique de notre corps : le système endocannabinoïde.

Ces récepteurs, appelés CB1 et CB2, se lient à des molécules appelées ligands (dans ce cas, des cannabinoïdes endogènes comme l'anandamide) pour contrôler la libération de neurotransmetteurs comme la dopamine. Les récepteurs endocannabinoïdes, les ligands et certaines enzymes travaillent de concert pour réguler divers processus de l'organisme tels que l'humeur, la mémoire, la gestion de la douleur et l'appétit.

Les cannabinoïdes dits exogènes, qui ne sont pas produits par notre corps, peuvent également se lier aux récepteurs du système endocannabinoïde pour produire divers effets et modérer certaines fonctions physiques. C'est le cas du CBD et du THC, mais également d'autres cannabinoïdes moins connus comme le CBG, le CBN ou encore le CBC.

Le THC, par exemple, est utilisé pour soulager les nausées, augmenter l'appétit et réduire la fréquence des crises d’épilepsie. Le CBD et le THC sont également efficaces pour soulager la douleur. Le CBD semble avoir de nombreuses autres propriétés thérapeutiques, ce qui explique l'engouement récent pour cette molécule. Anti-inflammatoire, anxiolytique, antipsychotique, antioxydant, la liste des bienfaits supposés du cannabidiol est longue.

infographie-fonctionnement-benefices-cbd

Le CBD a-t-il des effets secondaires ?

Bien que l'on manque encore de recul, la recherche scientifique semble confirmer certains effets bénéfiques du CBD, en particulier sur la douleur, l'anxiété et les problèmes de sommeil. Ce sont les raisons les plus courantes pour lesquelles les consommateurs utilisent le CBD.

On observe également que les variétés de cannabis avec un taux élevé de CBD et de THC produisent rarement les effets indésirables, comme l'anxiété et la paranoïa, que l'on observe parfois avec des fleurs à forte teneur en THC mais à faible en CBD. Certaines études ont ainsi démontré l'effet antipsychotique du cannabidiol, qui "entre en concurrence" avec le THC sur les récepteurs CB1 et inhibe ainsi les effets de ce dernier.

De plus, il semblerait que le cannabidiol ne crée pas de dépendance physique comme peut le faire le THC. Cela reste cependant à prendre avec des pincettes, étant donné le manque d'études sur la question. Toutefois, au regard de la connaissance actuelle, on peut affirmer que le CBD semble exempt des effets secondaires indésirables que l'on associe généralement au THC.

Que ressent-on avec du CBD ?

Comme nous l'avons déjà évoqué, l'un des principaux effets pour lequel le CBD est recherché est la relaxation.

Les personnes qui vaporisent des fleurs riches en CBD semblent ressentir des effets psychoactifs plus marqués et immédiats que ceux prenant le cannabidiol par voie orale (tisane ou bonbon) ou sublinguale (huile de CBD). Cela peut s'expliquer par la différence de biodisponibilité d'un produit CBD par rapport à un autre.

En plus de réduire le stress, l'effet de détente du CBD favorise également un meilleur sommeil. Pour cette raison, de nombreuses personnes utilisent des produits au CBD avant de dormir, comme les infusions de plantes notamment.

Le CBD étant un anti-inflammatoire, il peut également réduire la douleur et participer à cette sensation d'apaisement.

Le CBD peut-il apparaître dans un test de dépistage ?

Comme nous l'avons vu, les produits au CBD sont vendus légalement en France et dans la plupart des pays d'Europe, à la condition qu'ils ne contiennent pas plus de 0,3 % de THC.

Les tests de dépistages de drogues sont conçus pour trouver des traces de certaines substances dont le THC, mais pas le CBD. Les produits au CBD contenant des quantités infimes de THC, ils ne devraient pas conduire à un test positif, à moins d'en consommer énormément.

Si vous voulez consommer du cannabidiol et avoir l'esprit tranquille, vous pouvez toujours vous orienter vers des produits CBD à spectre large, c'est-à-dire avec d'autres cannabinoïdes mais sans THC, ou des isolats qui sont composés uniquement de CBD. Assurez-vous également de vous procurer votre CBD chez un vendeur fiable qui peut certifier la composition de ses produits avec des tests de laboratoires tiers.

Postes similaires